Miroir ô mon beau miroir…

with Un commentaire

Miroir ô mon beau miroir dis moi qui… suis-je ?

 

En fait, la vie est super simple.

 

Elle est comme un jeu durant lequel nous incarnons un personnage, puis le conduisons à une victoire évidente.

 

Pourquoi évidente ?

 

Parce que nous avons tous une raison d’Être !

 

Sinon nous ne serions pas !

 

Nous ne naissons et ne mourrons pas par hasard, au quel cas notre vie perdrait considérablement de son sens. Notre naissance à lieu à un moment précis et dans une configuration précise, idéale pour ce que nous sommes venu vivre. Après, une fois présent dans cet espace temps, nous faisons l’expérience des expériences (le jeu).

 

Ainsi naît la connaissance ! Par la pratique 😉

 

Et aussi loufoque cela puisse-t-il paraître, il s’agit bien là d’un choix.

 

La complexité est juste que nous ressentons tout ce que vit ce personnage. S’il se cogne le coude dans un passage de porte, par exemple, nous ressentons sa douleur et les émotions qui vont avec. Tiendra-t-il pour responsable le passage de porte ou le fait qu’il ait lui-même manqué d’attention, ça c’est une question d’honnêteté intellectuelle (de « intellectualisation » et non d’intelligence) et d’ancrage émotionnelle.

 

Mais une chose reste certaine, nous ressentons pleinement ce qu’il vit à cet instant et nous le retransmettons à notre environnement, aux travers de nos propres filtres et de nos propres perceptions.

 

Ce que nous croyons, nous le vivons un point c’est tout et c’est ni plus ni moins comme ça que ça ce passe !!!

 

La vie est tellement simple que nous refusons d’y croire. Nous cherchons toujours à expliquer, décortiquer, débattre, alors que tout est là en évidence, en Abondance !

 

La pensé est créatrice, quelqu’un qui se croit malheureux l’est forcément et quelqu’un qui se croit heureux l’est également.

 

Le miroir c’est l’autre, mais c‘est Moi aussi.

 

Il y a celui qui sait parce qu’il a vécu et celui qui prétend savoir parce qu’il a entendu dire. Pourtant, l’un comme l’autre peuvent sembler tout aussi banaux qu’exceptionnels aux yeux de celui ou celle avec qui ils interagissent.

 

Pourquoi ?

 

Parce que ce que je tire de mes expériences de vie, aussi variées soient-elles (comme pour vous), peuvent paraître tout aussi banales qu’exceptionnelles aux yeux de celui qui pose la question.

 

Cela dépend de ses expériences personnelles et de l’intérêt qu’il porte réellement au sujet (selon qu’il creuse ou non le sujet et comment il le fait, déterminera en partie l’orientation de cet intérêt). Ainsi, je suis un expert pour celui qui découvre le mot et à qui j’apprends sa définition, tandis que je suis un novice aux yeux de celui qui le pratique depuis 40 ans. C’est une question de point de vue, soit une question de vision personnelle du monde. Et c’est d’ailleurs une des bases de la PNL.

 

Sur ces mots il me vient l’envie de vous parler de focus.

 

Qu’est ce que c’est ?

 

C’est tout simplement ce sur quoi nous portons (focalisons) notre attention.

 

Un exemple avec un sportif qui va se focaliser sur son résultat. S’il doute de sa réussite, alors il mentalisera sont échec et augmentera sont potentiel échec. Au contraire, s’il est certain de sa réussite, alors il mentalisera celle-ci et augmentera par conséquent sont potentiel réussite.

 

Est-ce que ça marche ? Bien sûr que oui ! Nous nous le prouvons chaque jour !

 

Un exemple basique que j’ai déjà utilisé dans d’autres articles, est le café pour démarrer sa journée. Certaines personnes sont convaincues que leur journée sera forcément pourrit s’ils ne boivent pas leur café le matin. Et c’est ce qui leur arrive s’ils leurs est impossible de boire ce café !

 

Mais ça va bien au delà de ça.

 

Pour reprendre l’exemple du sportif, celui-ci peut connaître un passage à vide dans sa carrière uniquement pour une question de focus. Alors s’ajoute à ça le phénomène de cercle vicieux !

 

Puisque nous avons besoin de voir pour croire, alors nous trouvons toujours les preuves qui nous aident à nous conforter dans notre état mental. Et ainsi, nous renforçons nos processus de fonctionnement et de croyances.

 

C’est le fameux : « Tu vois ! J’te l’avais bien dit ! »

 

Du coup, c’est comme ça qu’un boxeur peut passer de champion du monde à… plus grand-chose, parce qu’il a perdu cette certitude de réussite et se focalise sur ses preuves d’échecs.

 

Il doute de lui. Alors on dira qu’il a une sorte de passage à vide.

 

Mais non ! C’est juste qu’il a vécu un truc qui l’a chamboulé émotionnellement, qu’il ne comprend pas et qu’il ne maîtrise pas. Alors il doute sur ce qu’il ressent, donc il doute de lui, puisque c’est Lui qui Ressent !

 

Par conséquent il perd un match et se dit qu’il est foutu. Mais comme on lui dit que ce n’est rien, qu’il en a vue d’autre et que ce n’est qu’un passage à vide, alors il remonte sur le ring !

 

Mais ses doutes sont toujours là…

 

Puis il perd à nouveau et renforce sa croyance par la même occasion.

processus schéma mental, miroir ô mon beau miroir, guide personnel, Frédéric Gohier

 

Comment sortir de cette spirale infernale ?

 

En modifiant son focus.

 

Ce boxeur doit en premier lieu accepter sa situation pour la comprendre. Puis, à l’aide d’un coach, il doit reprogrammer sont système mental, soit plus simplement dit, sa façon de percevoir ce qu’il est.

 

Ça peut être en revivant mentalement des moments de victoires importantes pour lui. Aller dans le détail des gestes et postures. Et plus profondément encore, dans les émotions ressenties durant ces moments.

 

Un petit exercice tout bête que vous pouvez tester immédiatement, afin de prendre un peu plus conscience du pouvoir que vous avez sur vous-même.

 

Comme il est nécessaire d’avoir les yeux fermés, lisez avant de vous lancer 😉

 

Cela consiste à aller chercher dans votre mémoire un souvenir vraiment agréable. Le souvenir d’une expérience riche en émotions, où vous étiez remplis de joie, où vous vous sentiez super bien.

 

Ça peut être une naissance, la réussite d’un examen, un nouveau job, une nouvelle habitation, un geste particulier d’une personne en particulier, une attitude que vous avez eu dans une circonstance distincte, etc.

 

Bref, je pense que vous avez compris, souvenez-vous d’un truc qui vous a fait tripper !!! 😉

 

Ce souvenir retrouvé, revivez le et ressentez à nouveau cette jouissance de l’instant.

 

Ça doit être comme-ci vous y étiez.

 

Puis, une fois remplis de toutes ces belles émotions, portez votre attention sur votre corps, sur ce qu’il vous communique. Regardez vos mains et dites vous que c’est ça votre réalité et que ce merveilleux souvenir fait bel et bien partie de vous, de votre histoire, de votre être.

 

Regardez autour de vous avec vos yeux remplis de joie et contemplez la beauté de cet environnement (je me doute que certains d’entres-vous pourraient se dire à la lecture de ces mots qu’il n’y a rien de beau autour d’eux et que ça va être difficile, mais je vous répondrai dans ce cas que « ce beau » est juste là et que c’est vous qui ne voulez pas le voir (focus)).

 

Un arbre, une biche, un brin d’herbe, une mouche, ou encore un morceau de papier, contient à lui seul toutes les merveilles de l’Univers. Ce n’est qu’une question de point de vue, d’angle d’approche ou d’attention si vous préférez, qui fait toute la différence.

 

Et c’est exactement ce que vous pourrez constater en faisant cet exercice.

 

Pour ceux qui souhaitent aller un peu plus loin, vous pouvez aussi réitérer l’opération avec un souvenir triste. Vous apprendrez là aussi beaucoup de chose sur cette communication qui existe entre vous, votre corps et votre environnement.

 

Je vous recommande tout de même de finir sur une note positive.

 

Alors si vous commencez avec un bon souvenir, puis que vous vous dites « Ok, je vais tenter avec un mauvais ! », refaites dans ce cas une troisième fois l’expérience en mode positif. Vous vous sentirez quand même bien mieux après et surtout vous en tirerez des résultats biens plus enrichissants encore.

 

Où est le rapport avec l’effet miroir ?

 

Et bien c’est vous le miroir dans cet exercice !

 

Pour ceux qui ont pensé aux ancrages (dans le sens reprogrammation), il n’est pas approprié à un article de blog de faire faire ce type d’expérience aux lecteurs (à mon sens).

 

Et bien que j’ai pu constater que d’autres auteurs ne s’en gênaient pas, je connais pour ma part suffisamment le sujet pour savoir au combien il est nécessaire de le maîtriser. Je pratique en direct (face à face) et peut-être que je proposerai certains exercices légers en vidéo.

 

Mais soyez rassurés, car léger peut tout de même être très efficace.

 

Rien que de revivre mentalement de bons souvenirs et ce de façon régulière (une fois par semaine), soit l’exercice que je viens de vous proposer, va avoir un impact considérable sur votre façon de vivre et d’aborder votre vie.

 

Croyez-moi.

 

Testez et vous verrez !

 

Soyez attentif et concentrez, acceptez ce qui vient et laissez les choses s’exprimer. Faites le consciencieusement pour vous faire du bien.

 

Votre corps vous parle et il vous dit ce qui est bon ou mauvais pour vous.

 

Et pour ceux qui auraient besoin de preuves en voilà une :

 

Ne vous est-il jamais arrivé d’entrer quelque part et de vous sentir mal à l’aise ?

Quelle expérience avez-vous vécu alors ?

Inversement, vous êtes entré dans un endroit où vous vous sentiez bien, qu’avez-vous tiré de cela ?

 

Je vous laisse réfléchir là-dessus et vous souhaite de belles expériences 😉

 

Osez vous dépasser ! Osez être heureux ! Ouvrez votre conscience !

 

Bien à vous !

 

Fred.

 

Durant l’écriture de cet article j’ai écouté :

Le silence 😉

 

PS : N’hésitez pas à imprimer cet article si vous préférez le format papier, ou plus encore, si ça peut vous permettre d’appliquer mes conseils et ainsi, vous aider à être mieux dans Votre Vie. Pour vous faciliter, vous trouverez un lien d’impression au bas de cet article.

 

Et si vous avez aimé ce dernier … Faites le savoir ! 😉

 

Bonne lecture ! Prenez soin de Vous !

 

 

Copyright © 2016-2017 Guide-Personnel.com All Rights Reserved.

 

Une réponse

  1. Evelyne
    | Répondre

    J’étais sur votre chaîne youtube et en cliquant sur un lien je me suis retrouvé sur votre site. J’y ai découvert tout ce travail et une question me viens : comment faites vous pour faire tout ça ? je veux dire toutes ces activité en même temps ? Vous êtes aussi étonnant sur internet qu’en vrai. Je dis ça car j’ai eu l’occasion de vous rencontrer et j’ai ressenti comme ci vous lisiez en moi ce que j’étais. Merci pour toutes ces info j’ai hâte de lire les autres articles ! Et vous qui lisez ceci, rencontrez Monsieur Gohier si vous voulez guérir les maux de votre vie ! Il est vraiment impressionnant ! Encore merci !

Cet article vous a plu ? Partagez vos impressions !